Aujourd'hui,
URGENT
Iran: les femmes vont être autorisées à assister aux matches de football
Politique: le MCR de Carlos Toé et le MPS du Pr Augustin Loada adhèrent au cadre de concertation de l'opposition politique burkinabè
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé

©Dr

CULTURE

Un événement dénommé « Couleur vacances » bat actuellement son plein actuellement à Bobo Dioulasso. Mais en début de semaine, des images dudit événement mettant en scène des jeunes garçons et filles en train de s’embrasser publiquement au sein de la maison de culture, ont circulé sur les réseaux sociaux. Des images qui n’ont pas manqué d’indigner plusieurs acteurs de la scène nationale. Dans la déclaration qui suit, le ministère de la Culture informe avoir convoqué le promoteur pour une mise en garde. 

"Suite à la diffusion d’images de jeunes s'embrassant publiquement à l’émission Couleur Vacances, au tollé et à l’indignation générale que cela a suscité, le Ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, en visite pour des raisons sociales à Bobo Dioulasso, a convoqué le promoteur de l'événement ce mercredi 28 août à 10h à la Maison de la culture.

Le 4e  Adjoint au Maire de Bobo Dioulasso, Alain Sanou, chargé des affaires culturelles, a pris part à cette réunion qui visait à rappeler au promoteur son obligation de mener ses activités dans le cadre strict du respect des valeurs culturelles et traditionnelles africaines de façon générale et burkinabè spécifiquement. Le Ministre s’est voulu être clair et strict à cette occasion. « Les espaces de distraction culturelle ne doivent contribuer aucunement, à la dépravation des mœurs de notre jeunesse », a t-il insisté. Ces espaces doivent contribuer plutôt à leur épanouissement en leur faisant découvrir le riche patrimoine culturel de notre nation.

A l'issue de la rencontre, il a été convenu ce qui suit:

- une déclaration publique du promoteur pour s'excuser auprès des populations ;

- son engagement à prendre toutes les dispositions en collaboration avec les services de l'Etat et de la commune pour garantir la bonne moralité de l'événement au regard de l'intérêt des jeunes pour la manifestation et de son importance dans le champ culturel de la ville de Bobo;

- la poursuite l'édition en cours.

Le ministère se réserve le droit d'interdire la tenue de l'événement dans les locaux de Maison de la culture et de procéder au retrait de la licence du promoteur, en cas de récidive."

Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé