Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

CULTURE

La 11e  édition de la Harpe de l'excellence -une compétition de musique- se tient du 21 juillet au 15 septembre prochain à Bobo-Dioulasso. La cérémonie de lancement de la compétition a eu lieu le dimanche 21 juillet 2019 à Ouagadougou. Cette édition est placée sous le patronage du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou.

La Harpe de l’excellence a pour objectif de promouvoir la musique chrétienne et à contribuer aux renforcements des capacités des groupes musicaux. Cette 11e édition connait des innovations. Selon le promoteur, Paul Yelnodo Kaboré, par ailleurs président du comité d'organisation, le premier niveau des innovations est l'association de la ville de Bobo-Dioulasso à cette 11e édition. « Bobo-Dioulasso est la 2e ville du Burkina Faso qui est assez grande et où nous avons de la jeunesse qui aime la musique, aspire aussi à se faire former et à s'améliorer. Donc pour nous, c'est une occasion que l’on donne à la jeunesse de Bobo-Dioulasso de participer à cette édition » a précisé le promoteur. L'autre innovation ajoute-t-il, est de travailler à mettre la Harpe de l'excellence en ligne c'est-à-dire, « travailler de sorte à ce que l'information soit faite de façon constante ». 

Aussi, à cette édition, deux artistes internationaux venant du Congo et du Togo seront de la partie. « Histoire de rehausser le niveau de l'édition actuelle » affirme M. Kaboré. Une chose, aux dires du promoteur, qui n'avait pas été faite aux éditions antérieures.

Pour le parrain de cette édition, Alphonse Dakouré, la Harpe de l'excellence veut contribuer à l'efficacité dans la louange dans les églises et inciter la jeunesse à participer activement à la vie de l'église. « Nous offrons aux jeunes un cadre d'échanges inter-dénomination afin de renforcer les potentialités musicales des acteurs de la louange. Elle équipe les jeunes: futures responsables et acteurs de la louange dans nos églises à la recherche de l'excellence pour le service de Dieu » rassure-t-il.

L'ambassadeur de cette édition, le Pasteur Patrice Tiendrebeogo, se réjouit du fait que la Harpe de l'excellence a initié les enfants à la culture burkinabè. « Grâce à la Harpe de l'excellence, nos enfants ont été initiés aux arts et à la culture de notre pays, sensibilisés à des thèmes utiles à leur éducation civique, morale, culturelle et surtout spirituelle »  se réjouit ''l'ambassadeur''.

Pour cette édition, c'est environ 25 groupes dont 9 groupes seniors et 9 juniors qui prendront part à ce tremplin de la musique chrétienne. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé