Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

Du 30 juin au 10 juillet prochain, le Burkina participera à la 43ème session du Comité du patrimoine mondial qui se tiendra cette année à Bakou en Azerbaïdjan. Ce mercredi 5 juin 2019 à Ouagadougou, le comité d’organisation de la 4ème réunion des experts africains du groupe 5A de l’Unesco a convié la presse afin de l’imprégner de la participation du pays des Hommes intègres.

L’atelier Afrique en couleurs du Burkina Faso, le Centre soleil Afrique et la Galerie Médina du Mali, organisent «Les pinceaux de l’intégration», un projet qui a pour objectif de renforcer l’éducation de la jeunesse africaine en général et particulièrement celle de la femme en matière artistique et interculturel à travers l’art visuel. Ledit projet a été présenté à la presse le 3 juin 2019 à Ouagadougou.

«Neerem» est une marque de vêtements et de produits cosmétiques qui se veut ambassadrice de la mode burkinabè. A base du «Luili pendé» et du bogolan, la marque vient en plus et non en trop puisque c’est un rêve aligné aux idées qui permettent d’apprécier la finesse de cette approche de Natacha Sawadogo/Nombré, la promotrice. La marque a été officiellement lancée le 1er juin 2019 à Ouagadougou à travers un défilé de mode.

Dans l’optique de permettre aux créateurs de s’approprier les règles et techniques de répartition des droits, le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a organisé une rencontre d’échange ce mercredi 29 mai 2019 dans ses locaux. Pour cette 2e session de paiement des droits de l’année en cours appelé «Répartition de mai», c’est un montant de 288.512.052 FCFA qui sera réparti entre 4.095 membres du BBDA.

Le Centre de développement chorégraphique (CDC-la termitière) a abrité du 5 au 10 mai 2019, l’atelier de danse « Run Like a girl » sous la houlette des chorégraphes Wendy Jehlen  et Marcel Gbeffa. La restitution de l’atelier de Ouagadougou qui a regroupé une vingtaine de danseurs a eu lieu le vendredi 10 mai 2019.

Le sit-in prend fin ce 10 mai et peut être renouvelé

Les travailleurs du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) ont entamé depuis ce mercredi 8 mai 2019 un mouvement d'humeur de 72 h pour dénoncer  la « non application de leur plateforme revendicative de 2017 ». Ce sit-in est accompagné d'un boycott de toutes les activités du MCAT et ce, jusqu’à nouvel ordre.

«Graine d’espoir», c’est le nom du tout premier album de l’artiste burkinabè, Fadeen. Omar Ganou, à l’état civil, Fadeen compte par cette œuvre musicale, voir l’Afrique unie un jour autour d’une table pour parler le même langage. L’œuvre a été officiellement lancée ce 30 avril 2019 dans un somptueux décor dans le quartier chic de Ouaga 2000.

Rendez-vous musical le plus attendu des mélomanes, médias, artistes et professionnels du show-biz burkinabè et africain, la cérémonie des Kunde s’est forgée une respectabilité internationale qui conforte le leadership culturel du Burkina. Cérémonie qui récompense les meilleurs artistes du Burkina et de l’Afrique, l’édition 2019, 19e du genre, s’est tenue ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou. Au terme de cette édition 2019, le «Papa des orphelins», a pour la deuxième fois, décroché l’or.

Créé en 2005, le projet «Classes d’Arts» a, au fil des années, a su s’imposer comme l’une des meilleures activités de formation à l’endroit de la jeunesse et reconnu comme telle en 2017 au sommet de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) à Dakar. Pour l’édition 2019, en plus de la ville de Ouagadougou, Classes d’Arts a investi Kokologho afin de faire bénéficier d’une éducation artistique aux élèves de cette localité. la restitution de l’édition 2019 a été faite le 20 avril 2019 au CDC la termitière de Ouagadougou.

A quelque jours de la tenue de la 19e édition des Kunde, le commissariat général a animé une conférence de presse ce mercredi 17 avril 2019 à Ouagadougou . Le point de l'organisation ainsi que  la présentation des articulations et du plateau artistique des Kunde 2019 étaient au cœur des échanges.

Le ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky, estime que les biens culturels sont une partie des africains, et constituent l’essence même de l’histoire africaine. 

Le réalisateur burkinabè, Saint Pierre Yaméogo, décédé ce lundi 1er avril à l’âge de 64 ans a été inhumé hier jeudi 4 avril au cimetière de Gounghin. Parmi les inconditionnels de l’homme, figure Serge Bayala, acteur principal de son film « Moi et mon blanc » (2003), devenu par la suite directeur de production de ses films à succès, Delwendé (2005) et Bayiri(2011). Dans cet entretien, Serge Bayala raconte à sa manière qui était l’homme…

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé