Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

le président Kaboré écarte l’idée d’acheter un nouvel avion présidentiel  

A SUIVRE CETTE SEMAINE

Emmanuel Macron condition le maintien de l'opération Barkhane à une clarification des pays du G5 Sahel, concernant la présence militaire de la France dans la région, sur fond de «mouvements anti-français». C’est lors de la conférence de presse à la fin du sommet de l’OTAN à Watford, près de Londres, mercredi 4 décembre 2019, que le président français s’est prononcé. 

image d'archives

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) sur l’attaque de l’Eglise protestante dans le village de hantoukoura qui a fait 14 morts le 1er décembre dernier en plein culte.

©présidence du Faso

La session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a clos ses travaux ce mardi 3 décembre dans l'après-midi. La Conférence a décidé d’une contribution de 100 millions de dollars US ( plus de 55 milliards de FCFA) au profit du Burkina Faso, du Mali et du Niger, dans la lutte contre le terrorisme.

©Dr

Le traditionnel point de presse de l'opposition politique burkinabè a eu lieu ce mardi 3 décembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Trois sujets d'actualités ont constitué les échanges entre les journalistes et les conférenciers Amadou Diemdioda Dicko, vice-président de l'UPC et Alphonse Marie Ouédraogo, président de l'URD/MS. La crise sécuritaire du pays, la lettre du Cfop au président du Faso sur le contrôle du ministère de la Défense par l'ASCE/LC et l'inauguration du barrage de Samendéni par le Chef de l'État, sont les sujets qui étaient à l'ordre du jour. 

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, sur son initiative, a reçu une délégation de l’unité d’action syndicale (UAS). Cette rencontre a eu lieu dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre 2019, avec pour objectif, d’envisager la reprise des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux, avant la fin de l’année.

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a été décoré pour ses efforts inlassables déployés au service du Burkina Faso, ce lundi 2 décembre 2019. Il a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon. Après avoir reçu cette distinction avec beaucoup d’humilité, le Chef du Gouvernement a invité l’ensemble des Burkinabè à faire sien l’appel du président du Faso dans la Défense de la patrie.

©Premier ministère

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé aujourd'hui la cérémonie officielle d'inauguration du barrage de Samendeni, en présence des populations bénéficiaires et des partenaires techniques et financiers ayant participé à la réalisation de l'infrastructure.

©Dr

Le major général égyptien à la retraite Hesham Elhalaby a déclaré le vendredi 29 novembre 2019, au cours d’une conférence, à Ouagadougou, qu’«un Etat (qui) n’a pas de stratégie claire et ferme pour maintenir sa sécurité nationale, fera partie des plans de l’autre». Une dépêche de l'AIB.

Le Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) a animé une conférence de presse pour se prononcer sur la situation nationale le 28 novembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Il s'est agit pour Aly Badra Ouédraogo, président du RPR et ses camarades de se prononcer sur la question de réconciliation et de la cohésion sociale, la sécurité, la gouvernance actuelle du Mouvement du peuple pour le progrès (parti au pouvoir) etc.

Ce jeudi 28 novembre a eu lieu le traditionnel point de presse du gouvernement. Face aux journalistes : Siméon Sawadogo et Remis Fulgance Dandjinou respectivement ministre en charge de l'Administration territoriale et ministre en charge de la Communication. Les échanges ont porté essentiellement sur la commémoration des festivités du 11-décembre à Tenkodogo et sur le dialogue politique au Burkina Faso. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé